Biraben

Les générations de la famille Biraben présentent des plats cuisinés, pâtés, foie gras et canards de la Maison Biraben


Une histoire de famille vieille de soixante dix ans


C’est en 1946 que l’histoire commence, quand joseph Biraben, fils d’agriculteur épouse Odette, vendeuse de poules et d’œufs. Ensemble, ils décident de fonder la Maison Biraben et de se lancer dans le commerce de la volaille. A ce moment la, c’est à bicyclette qu’on peut les apercevoir arpenter les marchés du Béarn en quête des meilleurs canards et oies afin de cuisiner de savoureux confits et foie gras dans la plus pure tradition béarnaise.


Vingt ans plus tard, c’est leur fils jean qui prend la relève et décide d’enrichir la gamme de produits en proposant toute une gamme de plats cuisinés suivant des recettes traditionnelles de la région.


Aujourd’hui, c’est pierre et Cyrille, la troisième génération de Biraben qui dirigent la conserverie familiale et qui souhaitent faire partager les valeurs qui leur on été transmises par leur famille. C’est a dire le respect des ingrédients, des recettes traditionnelles et surtout le respect des gourmands qui savourent leurs délicieux produits !


Une sélection rigoureuse des ingrédients


Afin de proposer des produits de la meilleure qualité possible, la Maison Biraben travaille en direct avec les producteurs locaux.


Ces derniers doivent respecter un cahier des charges précis.


En effet, les canards de race mulard et oies de race Anser Anser doivent être exclusivement élevés dans le sud ouest. Ils doivent provenir d’élevages non intensifs et en plein air (7 canards ou 5 oies par mètre carré plus l'accès permanent à un parcours herbeux entretenu).


De plus les palmipèdes sont gavés exclusivement au maïs en grain pour une qualité optimale.


Concernant les foies gras, ils sont triés et déveinés à froid pour apporter un plus grand soin a cette délicate opération. Cela permet au foie d’être moins abimé et il conserve toutes ses qualités ainsi que son aspect naturel. Ils sont ensuite délicatement assaisonnés avant de passer à la mise en bocal. Cette étape se fait toujours à la main avec la plus grande attention afin que, lorsque vous le découpez avant de servir, il se montre sous son meilleur jour.


La majorité des recettes traditionnelles de la Maison Biraben sont celle d’Odette qui était une grande cuisinière. Par exemple, le pâté de foie de volaille fut la première recette confectionnée avec les canards et oies invendus les jours de marché. Ils étaient préparés le lendemain.


De plus, ces recettes ne sont préparées qu’avec des ingrédients naturels. Ils sont cuisinés sans conservateurs ni aromes ou additifs artificiels.


Bref que du bon !


Une qualité souvent récompensée


Cette quête permanente pour proposer la meilleure qualité possible leur a permis d’obtenir de nombreuses récompenses, notamment au concours général agricole de paris qui récompense les meilleurs produits gastronomiques français.


Voici un bref extrait des récompenses gagnées par la Maison Biraben:


Mais aussi :


  • Médailles de bronze 2017 : Foie gras de canard Entier IGP Sud-Ouest, Foie gras d’oie entier en conserve, pâté du Béarn

  • Médailles d’argent 2016 : Foie gras de canard Entier mi- cuit IGP Sud-ouest,
    la Terrine de Foie gras de canard Entier mi-cuit IGP Sud-ouest,
    le Foie gras de canard Entier mi- cuit poché IGP Sud-ouest

  • Médailles de bronze 2015 : la Terrine de Foie gras de canard Entier mi-cuit IGP Sud-ouest au Jurançon, la Terrine Gourmande d'Odixar

Pour conclure, les produits de la Maison Biraben sont des produits authentiques.


Ils sont à l’image de la cuisine du Béarn, c’est à dire dénués de toute prétention afin de pouvoir vous restituer toute les aromes et la gourmandise de leur terroir.

All products